SOLIDARITES NOUVELLES POUR LE LOGEMENT

SNL Hauts-de-Seine
  • Accueil
  • ▷ A Colombes, les associations interrogent les candidats aux Municipales
A Colombes, les associations interrogent les candidats aux Municipales

26/02/2020 | SNL Hauts-de-Seine

A Colombes, citoyens et associations s’unissent pour donner plus de voix à leur constat : toujours plus de personnes sont exclues d’un logement digne et rien ne semble être fait pour remédier à cette situation. Une interpellation a donc été lancée pour obtenir plus d’engagements des candidats en lice.

Un collectif d’associations pour plus de dialogue et de mixité sociale

Créé en 2016, le collectif Agir pour un logement digne pour tous à Colombes rassemble les principales associations engagées contre le mal-logement dans notre commune. Pendant la dernière mandature, notre collectif a mené de nombreuses opérations de
sensibilisation et d’interpellation des élus pour soutenir l’accès de tous à un logement digne à Colombes.
Frappés par l’érosion de la mixité sociale de notre commune et par les difficultés de coopération entre la société civile et la municipalité, nous avons souhaité, à la veille des élections municipales, questionner les différentes équipes en lice.

5 questions posées aux candidats

Début janvier, nous avons envoyé 5 fiches d’enjeux aux candidats aux municipales déclarés à cette date, afin de connaître leurs propositions en matière de logement dans notre ville :
– N° 1 : Améliorer l’accès au logement et la mixité sociale
– N° 2 : Lutter contre le logement indigne à Colombes
– N° 3 : Augmenter les capacités en centres d’hébergement d’urgence et d’insertion
– N° 4 : Améliorer la mobilité dans le parc social
– N° 5 : Développer la coopération entre la ville et la société civile

Il ressort des réponses que l’enjeu autour du mal-logement et les questions que nous avons posées sont grandement partagés par différents bords de l’échiquier politique, ce qui confirme leur pertinence. Les réflexions et engagements des candidats sont toutefois très inégaux. Ils manquent aussi d’objectifs chiffrés et d’engagement financier, ce qui illustre la sensibilité du sujet du logement dans l’orientation de la politique municipale, dont c’est bien la responsabilité. L’enjeu de la mixité sociale, notamment, n’est réellement pris en compte que par peu de candidats.

Consulter les réponses reçues à ce jour.